Aïe ! Dieudo est allé trop loin...

21
02
15

Je sens que cette fois-ci les instances gouvernementales et les éternels ennemis de Dieudonné vont attaquer en force et très vite pour un coup fatal.

Dans sa dernière vidéo de Quenel+, Dieudonné rappelle la schizophrénie, sans la nommer, de l'Etat ; Joëlle Ursul a dernièrement écrit à Hollande pour lui signifier qu'il n'était pas digne de chercher à faire de la différence entre les souffrances des peuples. Ce dernier ayant dit à l'occasion du 70ème anniversaire de la libération d'Auswitch que la Schoah (en faisant une erreur non relevée sur la date de al création du mot, non survenue à cette date mais bien plus tard) était le plus grand crime que l'humanité ait créé.

La Ministre chargée de répondre à Ursul a alors fait un tour maladroit de passe-passe qui ne passe pas. Reprochant à la chanteuse de chercher à faire de la différence victimaire et en précisant que l'esclavage n'avait rien à voir avec de l'extermination. Ce faisant, la Ministre fait de la différenciation victimaire en reprochant à Ursul de le faire après que cette dernière reproche à Hollande de le faire. Schizophrénie.

Dieudo s'énerve alors et commente cela. Mais il va trop loin et fait un trait d'humour pas drôle et grossier, trop amer. Tous ne vont sans doute pas manquer l'occasion de soulever cette erreur.

Dans un contexte où internet est menacé en tant qu'outil de liberté, d'expression et de combat, Dieudo fait l'erreur fatale qu'il ne fallait pas faire ; l'arme brandie à Valls pour aller plus loin, plus vite, et justifier l'attaque des sites sans le recours au juge.

Fallait pas...