L'intoxication devient nauséabonde

09
01
14

L'affaire Dieudonné et de sa quenelle a pris une ampleur digne d'une inquisition. Dans un système de droit, Dieudonné aurait été sanctionné par la Justice (c'est à dire cette chère Institution indépendante garantissant la séparation des Pouvoirs) après son spectacle et après qu'une plainte eut été portée. Dans un système de droit, les politiques n'auraient pas à faire pression ; ils n'auraient pas, d'ailleurs, à lever toute une armée, leur réseau, au nom de la démocratie. Dans un Etat de Droit, ils garantiraient eux-même la démocratie. Cela commencerait par des choses simples.

Ca commencerait par faire la preuve de ce qu'ils avancent. La quenelle serait un signe raciste, antisémite, un salut nazi inversé ? Faites en la preuve avant tout. Mais il n'en est rien, aucune preuve, aucun historique de ce signe n'a été tenté. Pourtant, lorsqu'on regarde les spectacles de Dieudonné on sait que ce geste a tout de suite signifié un refus du système. C'est très clair dans les spectacles, mais encore faut-il les regarder.
Ca commencerait par refuser de censurer a priori quoi que ce soit et qui que ce soit.
Ca commencerait par donner au peuple les moyens de la démocratie, de la liberté de parole et d'information. Ainsi, les médias seraient libres et jamais sous l'influence des pouvoirs politiques et financiers comme l'avait voulu après-guerre le Conseil Nationale de la Résistance. Ainsi, ces mêmes pouvoirs politiques et financiers ne chercheraient pas à faire taire toute voix discordante sur Internet. Le CSA n'aurait pas été nommé pour réguler l'Internet.

Mais aujourd'hui nous prouve, pour ceux qui veulent bien voir, que nous ne sommes ni dans un Etat de Droit ni dans une Démocratie. Les pouvoirs politiques devraient gouverner le pays, pas le diriger. Le peuple devrait décider de la direction à prendre, c'est à dire diriger. Les politiques ne devraient pas faire autre chose que d'amener le bateau à bon port, dans la direction décidée par le peuple. Ils ne devraient que gouverner, c'est à dire tenir la barre. Il n'en est rien. Ils décident de la direction et de la gouvernance. Ils fonctionnent dans un Etat Oligarque et Aritocratique. Le peuple ? Il ne peut pas comprendre, il faut faire de la pédagogie... D'ailleurs, Internet n'est pas bon car il permet à n'importe qui de dire n'importe quoi. Il faut donc le restreindre, le limiter. C'est pour cela que le CSA, qui vient d'interdir la quenelle à la télévision, le fera bientôt pour Internet si nous laissons faire.

Amis démocrates, désintoxiquez-vous. La télé vous ment. Les hommes politiques vous mentent. Aucun ne souhaite et n'a jamais souhaité la démocratie. Révisez votre histoire : les fondateurs des démocraties françaises et américaines n'ont jamais voulu la démocratie. Ils en avaient peur. Ce mot a pris un autre sens afin que le peuple le croit et confonde le droit de vote et la démocratie.
Désintoxiquez-vous. Arrêtez de croire, informez-vous par vous-mêmes, retrouvez l'envie de vous forger une opinion. Arrêtez de croire, soyez sûrs. Eteignez la télé, elle est aux mains des pouvoirs politiques et financiers et ne veut pas de la démocratie.

Désintoxiquez-vous et faites des quenelles. Ce geste n'est pas antisémite, il n'est pas raciste. C'est un geste anti-système et c'est pour cela qu'il gêne.